RDC: John Numbi mis hors jeu

Comme annoncé depuis le début de la semaine, le remaniement au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo est intervenu ce vendredi 17 juillet sur les ondes de la chaîne nationale.(RTNC)

Par ordonnance présidentielle portant nomination et permutation au sein de l’armée et sur proposition de Conseil supérieur de la défense, le chef de l’État a procédé à la nomination du Général Gabriel Amisi Nkumba en remplacement du très redoutable John Numbi au poste d’inspecteur général des FARDC.

Ainsi limogé, John Numbi est visiblement écarté de tout contrôle au sein de l’armée et ne pourrait se contenter que de son grade de général mais sans fonctions.

Par ailleurs, John Numbi est ce général placé sous sanctions aussi bien Européennes qu’américaines pour avoir été impliqué depuis plusieurs années dans la restriction des droits de l’homme et entraves aux libertés fondamentales. Cité également dans l’assassinat de floribert Chebeya et récemment du général Delphin Kahimbi , John Numbi serait il entrain de passer ses derniers moments avant un éventuel transfert à la CPI? s’interroge un analyste.

En effet, dès son dernier passage à Kinshasa, le représentant de Donald Trump dans la région de Grands Lacs “Peter PHAM” avait émis le vœu des USA de soutenir l’armée RDCongolaise à condition de mettre hors d’état de nuire les généraux impliqués dans la violation des droits fondamentaux. Avait il lâché au sortir de son entretien avec Félix Tshisekedi. Aussitôt parti, le chef de l’État avait remplacé le général Kampete cité dans les mêmes déboires à la tête de la garde républicaine

Il convient de rappeler également que dans ces mêmes ordonnances, quelques figures connues ont été soit nommées ou permutées de leurs postes.
Il s’agit du Général Léon Kassonga maintenu au poste de porte parole des FARDC, Isidore Kahungu yankole nommé secrétaire général à la défense et Ntumba Franck nommé chef de la maison militaire du chef de l’État. Célestin Mbala Musense a été maintenu chef d’État Major des FARDC.

All for Human Dignity

Garanti sans virus. www.avast.com

Publié par Kavunga Jean Baptiste

est né le 13 Mars 1985 à Kabasha, un village situé à une quinzaine de kilomètres de la ville de Beni-pour Butembo (Nord-Kivu). Né des parents cultivateurs, j’accusé depuis mon enfance un amour des études. Je obtenu mon certificat d’études primaires en 2002 avant d’embrasser la section Chimie-Biologie dans laquelle je décroché mon diplôme d’État en 2007. Après mes études secondaires, Jean Baptiste Kavunga est parti faire la Technique de Maintenance Informatique et de Gestion de Base des données à l’Institut Supérieur d'Informatique, Programmation et Analyse (ISIPA). (à Kinshasa, en RDC) où je terminé mon cursus universitaire en obtenant un diplôme de graduat en Technique de Maintenance Informatique et de Gestion de Base des données en juillet 2010 avec mention distinction. De Janvier 2011-mai2012, Initiateur un entreprise des vente de fourniture Bureautique appel "El-hamar" Depuis octobre 2012 – Juin 2018 : Deuxième Secrétaire Administratif et en charge de recherches et investigation au sein de la Convention pour le Respect des Droits Humains, CRDH, ONG local de Défense, dénoncer les abus et de Vulgarisation des droits de l’homme, basée à Oïcha, en Territoire de Beni (Triangle de la Mort), dans la Province du Nord-Kivu, en RDC. Depuis Mars 2019 jusqu’aujourd’hui: Coordonnateur et charge de Lobbying au sein de l’ONG "All for Human Dignity" (AHD), d’où je travaille bénévolement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s